Stephane Bellocine

Blog d'écrivain

Rudolf Bockelmann s'était grimé ainsi pour jouer le rôle de Wotan dans le Ring de Wagner de 1931 à 1941. Il m'a inspiré le visage du Témoin du Temps.

Le Témoin du Temps vous interroge…


Voici le questionnaire du Témoin du Temps. L’idée étant que chacun de mes invités sur le blog se prête à l’exercice. Je partagerai leurs réponses, les miennes, et pourquoi pas les vôtres? A vos claviers, j’ai hâte de vous lire!

  1. Dans votre relation à autrui, vous êtes plutôt du genre réservé ou ouvert? Barrières filtrantes ou sans frontières?
  2. Qu’est-ce qui vous révolte ?
  3. Comment caractériseriez-vous notre société post-moderne en un seul mot ?
  4. Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ?
  5. Enfant, qu’est-ce qui vous faisait rêver ?
  6. Quel genre d’internaute êtes-vous? Plutôt frénétique, voire drogué? Occasionnel et critique? Carrément méfiant?
  7. Qu’est-ce qui vous ferait le plus de peine ? La séparation d’avec votre partenaire de vie? La trahison d’un véritable ami? Le déclassement social?
  8. Qu’est-ce qui vous fait peur ?
  9. Si vous pouviez remonter le Temps, où vous arrêteriez-vous ?
  10. Si j’avais le pouvoir de distendre le Temps, afin de vous faire vivre éternellement un moment de bonheur, que me demanderiez-vous ?

Stéphane Bellocine

Stéphane Bellocine

Ecrivain, philosophe, ingénieur, amoureux des Arts. Innovation & Entreprenariat. #letémoindutemps

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn

11 Commentaires

  •    Répondre

    Bonjour Stéphane,
    Très bonne initiative. A très bientôt. à Paris.
    Je réponds à ton questionnaire :
    1) Dans votre relation à autrui, vous êtes plutôt du genre réservé ou ouvert? Barrières filtrantes ou sans frontières?
    Plutôt ouvert, sans frontières.

    2) Qu’est-ce qui vous révolte ? La bestialité de l’Homme, sa crétinerie.

    3) Comment caractériseriez-vous notre société post-moderne en un seul mot ?
    Egocentrée.

    4) Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ?
    Sérieusement, il y a trop longtemps, je ne m’en souviens pas.

    5) Enfant, qu’est-ce qui vous faisait rêver ?
    Les belles voitures et les femmes.

    6) Quel genre d’internaute êtes-vous? Plutôt frénétique, voire drogué? Occasionnel et critique? Carrément méfiant?
    Tout cela à la fois. L’Internet c’est comme une grande benne à ordure il y a de tout là-dedans, il faut savoir faire le tri.
    Je ne sais plus qui a écrit cela mais c’est vrai au fond.

    7) Qu’est-ce qui vous ferait le plus de peine ? La séparation d’avec votre partenaire de vie? La trahison d’un véritable ami? Le déclassement social?
    J’ai vécu les trois, laborieusement. J’ai plus peur, plus de peine.

    8) Qu’est-ce qui vous fait peur ?
    Partir pour toujours et la direction que prends le monde.

    9) Si vous pouviez remonter le Temps, où vous arrêteriez-vous ?
    A Dieu, même si je n’y crois plus beaucoup, du tout.

    10) Si j’avais le pouvoir de distendre le Temps, afin de vous faire vivre éternellement un moment de bonheur, que me demanderiez-vous ?
    Une épectase éternelle.

    Bruno

  •    Répondre

    1/ a
    2/ l’injustice
    3/ dégradation
    4/ il y a 5 ans
    6/ occasionnel
    7/ a
    8/ qu’il arrive quelque chose à mes enfants
    9/ moyen âge
    10/ de faire durer un bon moment familial
    David

  •    Répondre
    Loring, Professeur et chercheur en Mathématiques à l'Université Tufts de Boston 22/09/2016 at 07:08

    Dans votre relation à autrui, vous êtes plutôt du genre :
    a-méfiant, avec des barrières que vous placez d’emblée pour servir de frontières
    b-ouvert, vous livrant facilement

    b.
    Qu’est-ce qui vous révolte ?

    L’injustice.

    Comment caracteriseriez-vous notre société post-moderne en un seul mot ?

    Technologique.

    Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ?

    Il y a au moins six mois.

    Enfant, qu’est-ce qui vous faisait rêver ?

    Devenir riche.

    Quel genre d’internaute êtes-vous ?
    a-plutôt frénétique voire drogué
    b-occasionnel et critique
    c-carrément méfiant

    a.

    Qu’est-ce qui vous ferait le plus de peine ?
    a-la séparation d’avec votre partenaire de vie
    b-la trahison d’un véritable ami
    c-le déclassement social

    b.
    Qu’est-ce qui vous fait peur ?

    Tours de montagnes russes

    Si vous pouviez remonter le Temps, où vous arrêteriez-vous ?
    17ème siècle

    Si j’avais le pouvoir de distendre le Temps, afin de vous faire vivre éternellement un moment de bonheur, que me demanderiez-vous ?

    La santé et la jeunesse

  •    Répondre
    Francois, Responsable du programme Vols Habités du Centre National d'Etudes Spatiales 02/10/2016 at 16:58

    Dans votre relation à autrui, vous êtes plutôt du genre :
    méfiant, avec des barrières que vous placez d’emblée pour servir de frontières
    ouvert, vous livrant facilement

    b

    Qu’est-ce qui vous révolte ?

    La méchanceté

    Comment caracteriseriez-vous notre société post-moderne en un seul mot ?
    stress

    Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ?

    Il y a quelques jours

    Enfant, qu’est-ce qui vous faisait rêver ?
    L’espace

    Quel genre d’internaute êtes-vous ?
    plutôt frénétique voire drogué
    occasionnel et critique
    carrément méfiant

    b

    Qu’est-ce qui vous ferait le plus de peine ?
    la séparation d’avec votre partenaire de vie
    la trahison d’un véritable ami
    le déclassement social
    c

    Qu’est-ce qui vous fait peur ?

    La maladie

    Si vous pouviez remonter le Temps, où vous arrêteriez-vous ?
    A la naissance de mon premier enfant

    Si j’avais le pouvoir de distendre le Temps, afin de vous faire vivre éternellement un moment de bonheur, que me demanderiez-vous ?

    La santé

  •    Répondre

    1. Dans votre relation à autrui, vous êtes plutôt du genre réservé ou ouvert? Barrières filtrantes ou sans frontières?

    Ouvert, et c’est une chose que les voyages m’ont appris, notamment. C’est tres enrichissant. Avec quelques barrieres filtrantes quand meme: je suis de nature confiante, mais il est parfois necessaire de se proteger, sinon c’est de la naivete.

    2. Qu’est-ce qui vous révolte ?

    La betise humaine. L’hypocrisie, la mauvaise foi, les jeux de pouvoir, choses que j’ai vu dans le monde de l’entreprise.

    3. Comment caractériseriez-vous notre société post-moderne en un seul mot ?

    Consumeriste

    4. Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ?

    Pas sur. Joker, cf 6,

    5. Enfant, qu’est-ce qui vous faisait rêver ?

    Albert Einstein.

    6. Quel genre d’internaute êtes-vous? Plutôt frénétique, voire drogué?
    Occasionnel et critique? Carrément méfiant?

    Occasionnel (quoique sans doute pas autant que je le souhaiterais, tant c’est devenu un outil indispensable). Critique voire mefiant: on y trouve tout, le meilleur comme le pire, et je pense que les gens n’ont pas toujours les outils pour bien discerner cela. Une personne m’a raconte une histoire arrivee a son jeune fils, embarque dans une aventure sentimentale avec une personne qu’il n’avait jamais rencontre, qui en fin de compte lui a fait du chantage, et qui a failli se finir en suicide. Dans un autre genre, ce qu’on appelle les trolls scientifiques fleurissent malheureusement sur internet (absence de cause humaine dans le rechauffement climatique, astrologie, paranormal etc.). Enfin, ce qui est sur internet y restera, et les gens sont trop exhibitionnistes a mes yeux.

    7. Qu’est-ce qui vous ferait le plus de peine ? La séparation d’avec votre partenaire de vie? La trahison d’un véritable ami? Le déclassement social?

    Sans doute plus les deux premiers que le troisieme.

    8. Qu’est-ce qui vous fait peur ?

    Pas grand chose, peut-etre une maladie qui arriverait brutalement et mettrait rapidement un terme a ma vie (un ami est mort cette annee d’un cancer, en quelques mois).

    9. Si vous pouviez remonter le Temps, où vous arrêteriez-vous ?

    Au 19eme siecle, une epoque qui m’a toujours fascine, ou alors aux premiers instants apres le Big Bang, que les theories physiques actuelles ne comprennent pas encore tres bien (alliance de la mecanique quantique et de la relativite generale).

    10. Si j’avais le pouvoir de distendre le Temps, afin de vous faire vivre éternellement un moment de bonheur, que me demanderiez-vous ?

    De le faire pour plusieurs moments de bonheur: difficile d’en choisir un seul!

    •    Répondre

      l’Homme est déterminé par sa condition…la société en est le reflet et Internet aussi. Le danger réside dans le très fort pouvoir addictif qui caractérise Internet, ce qui peut amener les plus faibles à oublier de vivre leur vie

  •    Répondre

    Dans votre relation à autrui, vous êtes plutôt du genre réservé ou ouvert? Barrières filtrantes ou sans frontières?
    – Ouverte.

    Qu’est-ce qui vous révolte ?
    – Les esprits bornés, la bêtise, la cruauté.

    Comment caractériseriez-vous notre société post-moderne en un seul mot ?
    – Paradoxale.

    Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ?
    – Il y a trois jours.

    Enfant, qu’est-ce qui vous faisait rêver ?
    – Je rêvais de galaxies aux formes et aux couleurs stupéfiantes, de comètes célèbres mais également des non moins remarquables trous noirs ainsi que de découvertes de nouvelles étoiles… Dans un registre plus aquatique, je rêvais du grand océan, de grandes explorations, de drakkars viking et de piraterie.

    Quel genre d’internaute êtes-vous? Plutôt frénétique, voire drogué? Occasionnel et critique? Carrément méfiant?
    – Carrément frénétique!

    Qu’est-ce qui vous ferait le plus de peine ? La séparation d’avec votre partenaire de vie? La trahison d’un véritable ami? Le déclassement social?
    – La trahison d’un véritable ami.

    Qu’est-ce qui vous fait peur ?
    – La peur.

    Si vous pouviez remonter le Temps, où vous arrêteriez-vous ?
    – Quelque part au milieu du 19ème siècle.

    Si j’avais le pouvoir de distendre le Temps, afin de vous faire vivre éternellement un moment de bonheur, que me demanderiez-vous ?
    – Une nuit « grand luxe » à la belle étoile, dans le nord de l’Argentine, à contempler la voie lactée sous la moustiquaire, dans un lit confortable, au milieu de nulle part…

  •    Répondre

    La voie lactée mais oui! Tres peu de populations la voient aujourd’hui dans l’Hemisphere Nord… on y songe pas mais c’est une première dans l’histoire de l’Humanité! Peut-être que ce serait là l’antidote aux malheurs du monde…Si les gens pouvaient admirer la voie lactée, ils sauraient qu’ils sont minuscules e^t les rêves mégalomanes de grandeur, individuels ou de certains collectifs , avec les crimes qui s’ensuivent, n’existeraient peut-être plus. La voix lactée est si belle qu’elle change le rapport qu’on a avec le monde, le temps…elle pourrait même éveiller certains à la spiritualité. Sauf que les gens ne connaissent plus son existence même…